Tique

Février 10, 2016

"Mieux vaut prévenir que guérir!"

 

Beaucoup plus qu'un simple proverbe, surtout quand il s'agit de lutte contre les parasites. Ils peuvent avoir un impact négatif sur la santé de votre animal. Les risques que votre compagnon soit infesté de puces et de tiques dépendent de l'endroit où vous habitez, mais les "zones à risques" ont bien changées depuis le temps. Vous habitez peut-être dans l'une d'elle maintenant... L'analyse des données, montre que le nombre de cas positif pour la maladie de Lyme, Anaplasmose, Ehrlichiose et pour le ver du coeur, ne cesse d'augmenter chaque année. Les gens voyagent de plus en plus avec leurs compagnons, la prévention anti-parasitaire n'est pas toujours adéquate et la température change d'année en année. Tous ces facteurs font en sorte que la présence des tiques augmente dans nos régions et les risques de contaminations aussi!

 

Comment ça fonctionne?

Les tiques ne prennent que 3 repas dans leur vie; en tant que larve, nymphe et adulte. Elles commencent à chercher un hôte dès que la température dépasse 4°C. À ce moment, il faut commencer à protéger votre chien AVANT qu'elles ne trouvent leur chemin jusqu'à lui car, elles sont porteuses de maladies transmissibles (telle la maladie de Lyme) quand elles se nourrissent du sang de votre compagnon! Les tiques se fixent au chien en insérant leurs pièces buccales dans la peau. De nombreuses tiques produisent également une substance semblable à une colle qui les aide à s'agripper. Après s'être fixées à un chien, les tiques commencent à se nourrir de son sang. À l'endroit où les tiques s'accrochent, la peau peut devenir rouge et irritée.
 

Le cycle de vie de la tique:

 

Et l'humain dans tout ça?

Les tiques peuvent se fixer aux humains également et se nourrir de leur sang. À l'endroit où les tiques s'accrochent, la peau peut devenir rouge et irritée comme chez le chien. Elles peuvent transmettre les même maladies qu'à votre compagnon. Il est important de réaliser que ces maladies ne sont pas transmises à l'humain par le chien, mais bien de la tique au chien ou à l'humain avec lesquelles ils entrent en contact directement.

 

Quoi faire?

Nous croyons que la PRÉVENTION est toujours la meilleure approche médicale. Dire "non" aux tiques est maintenant un jeu d'enfant avec tous les produits vétérinaire disponibles et les tests diagnostiques. Ce test est la référence pour le dépistage des parasites transmis par les tiques (ou certains moustiques). Réalisable directement en clinique, il fournit des résultats exacts en seulement huit minutes avec une spécificité de 98 % minimum vis-à-vis de quatre maladies : la dirofilariose, l'ehrlichiose, la maladie de Lyme et l'anaplasmose.  Mais les avantages du dépistage des maladies ne s'arrêtent pas au bien-être du seul animal examiné. En faisant un dépistage régulier de votre animal, vous sensibilisez aux maladies vectorielles votre communauté locale et vous l'aidez à mieux se protéger en diagnostiquant votre compagnon pour l'une ou l'autre de ces maladies transmissibles. Vous permettez de fournir un aperçu de la propagation d'une maladie donnée dans votre région et de suivre avec précision l'évolution de leur incidence!

 

Passez nous voir pour en discuter et si vous avez du mal à vous souvenir quand administrer les médicaments de votre chien, sachez que vous n'êtes pas le seul! Nous sommes là pour vous aider!

 

Voici un tableau comparatif pour l'année 2015 et 2016. **Notez bien que la majeure partie des cas recensés se situe au Québec et en Ontario.


 

 

Carte géographique des cas de Lyme pour l'année 2016:

 

 

 

Carte géographique pour les cas de ver du coeur pour l'année 2016: