Services d'urgence

Juin 22, 2021

 

Services d'urgence : obligations des médecins vétérinaires

 

Les médecins vétérinaires sont-ils obligés de répondre en tout temps aux urgences en dehors des heures d'ouverture de leur établissement ou de leur service vétérinaire?

 

Pas tout à fait…

 

Du fait de leur code de déontologie, les médecins vétérinaires ont des devoirs envers le public, les clients et les animaux. Ces obligations sont notamment en lien avec leur disponibilité et leur diligence dans les soins apportés aux animaux.

 

Cela étant dit, les médecins vétérinaires ne sont pas tenus d'offrir des services d'urgence en tout temps et en toute circonstance à leur clientèle, ils sont cependant dans l'obligation de :

 

  •  Respecter les heures de service annoncées.
     
  • Informer les clients des services offerts à l'extérieur des heures d'ouverture et des frais associés.
     
  • Informer les clients des options de services qui s'offrent à eux après les heures d'ouverture, lors de fermeture temporaire (congés/vacances/absences) ou lorsqu'ils sont en incapacité d'agir (blessure, maladie ou autre).
     
  • Faire preuve d'une disponibilité et d'une diligence raisonnables, notamment après avoir administré ou prescrit un traitement ou un médicament, c'est-à-dire que le médecin vétérinaire doit planifier les moyens pour assurer le suivi de ses patients.

 

Par exemple, à la suite de l'administration d'un vaccin, le médecin vétérinaire doit être joignable pour vous répondre et vous conseiller dans le cas d'une réaction adverse. Il pourra alors soit prendre personnellement en charge votre animal ou vous diriger vers une ressource alternative (collègue, centre d'urgence, service de télémédecine, etc.).

 

Soulignons que le devoir de disponibilité et de diligence raisonnables n'est pas absolu ou illimité dans le temps; c'est aussi la responsabilité du client d'entretenir une relation durable avec le médecin vétérinaire de son choix.

 

  • Rendre des services professionnels adéquatement et dans le respect des limites de sa compétence et de ses moyens. En effet, le public ne se trouve pas davantage protégé devant un professionnel épuisé ou incité à poser des actes professionnels pour lesquels il ne s'estime pas compétent.

 

Pour finir, soulignons qu'en fonction du contexte, il se peut que les clients aient parfois à attendre plus longtemps qu'à l'habitude ou à se déplacer quelques heures pour avoir accès à un service d'urgence.
 

À retenir!

Avant d'adopter un animal, il est fortement recommandé de vérifier l'accessibilité aux soins vétérinaires de votre région et de préparer, en collaboration avec votre médecin vétérinaire, un plan en cas d'urgence. 

De plus, nous vous recommandons d'établir une relation médecin vétérinaire-client-patient et de suivre un programme de médecine préventive approprié pour votre animal. Bien que certaines urgences soient de nature imprévisible, d'autres peuvent être prévenues en suivant une bonne régie et en apportant des soins réguliers.

 

Il est également essentiel que le médecin vétérinaire et le propriétaire de l'animal observent leurs obligations et responsabilités respectives.

 

Source: Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ)